Actualités

Actualité du moment

18 au 25 Novembre 2020- Mini galerie La Rochelle

La Mini galerie de La Rochelle met en avant mon travail photographique cette semaine.

Pour découvrir la galerie, c'est ici : laminigalerie.com

Actualités à partir de septembre 2020

Septembre 2020 : Modestes Horizons

Modestes horizons, c'est une rencontre entre lumière et poésie, celle de Vincent Gillois et Floriane Durey​. 

C'est l'impulsion d'un nouveau collectif d'artistes de Laleu- La Pallice : "Entre deux toi" qui nourrit l'envie de développer l'Art de proximité.

C'est l'immense générosité des artistes qui ont participé à cette première, avec de toutes nouvelles créations pour certains.

C'est la confiance pleine que les habitants nous ont faite en nous prêtant leur lieu et en nous offrant leur aide précieuse durant les trois jours de montage et de démontage !

C'est  l'envie de partager encore et encore tout ce qui fait Humanité.

C'est une nécessité de réfléchir l'Art autrement. L'Art pour qui ? L'Art comment en ces temps de remise en question ?

Si vous souhaitez faire venir chez vous Modestes Horizons, contactez-moi.

©Julien Branco

6 Novembre 2020 Exposition photo à Paris : reportée

À l'heure qu'il est, j'aurais dû être à Paris en train de fignoler le vernissage de mon exposition de photographies. 
J'aurais un peu eu la boule au ventre avant de lire quelques poèmes,

j'aurais revu beaucoup d'amis et rencontré de nouvelles personnes,

j'aurais félicité un instant, un peu pompette, mes photos parvenues enfin à la capitale.

J'aurais serré celle qui a rendu cela possible.

Heureusement l'exposition aura quand même lieu, mais quand ?

 

Il recueille la moisson d’un soir d’éboulement de ciel.

C’est un compagnon timide à la nuque foudroyée par les nuages, une eau énigme où se déploie la saison de ce qui disparaît dans le premier silence de l’hiver.

Il vit désormais à l’horizontal, ne perçoit plus que la moitié du monde. Son chant se ferme.

L’océan caché ne cesse de battre dans son dos. Son destin se tait quand la nuit heurte la dernière éclaircie du jour.

Il entre dans le minéral, son regard bleu déferlant une dernière fois.

Il est né ici à la frontière de ce qui bat et de ce qui a cessé de battre.

24 Novembre 2020 Sortie de résidence Culture et santé : reportée

Longtemps elle a cherché à se construire dans l’abri sûr des souvenirs. 

 

Longtemps, elle a observé les photos de famille, interrogé les anciens, écouté leurs histoires, reçu des carnets remplis d’anecdotes. 

Elle a accepté le rôle de celle qui garde la mémoire. 

 

Longtemps, elle n'a su ce qu'elle cherchait, ni ce qu'elle gardait, mais il lui fallait tout retenir. 

 

Un jour, elle s'est rendue compte qu’il y avait autant de mémoires que d’êtres ; autant de vérités que d’histoires vécues. 

 

Chaque famille se débat avec les mythes qu'elle crée et les secrets qu'elle garde. 

Aucune vérité ne peut se saisir. 

Comment accepter alors que la mémoire ne soit pas un abri sûr ?

C’est ce que Floriane Durey propose de découvrir à travers son nouveau travail de création sur la mémoire.

Les jours lui remontent à la gorge à chaque tournant.
« Mets ta main devant ta bouche !
-Mais il y a quelque chose tout au fond qui voudrait parler."
Tout retenir.
Et le silence épais craque à nouveau dans sa tête.
Elle s’entend avaler ses os.

© 2017 par Floriane Durey. Créé avec Wix.com

  • Black Instagram Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now