Etre, c'est peut-être

Carré amelot 

Floriane Durey 

septembre 2017

Être, c’est écrire plusieurs brouillons de sa vie. C’est aussi ne jamais savoir à l’avance. Dans cet espace inconnu, tout se crée pourtant. Alchimie subtile et poétique entre notre être, le monde qui tourne et ce qui nous échappe. 

Extrait :

Être, c’est désobéir au chant parfait. C’est construire son horizon ourlé des autres. C’est accepter un novembre sans rêve. C’est parfois le vertige de trop nombreux chemins. C’est se séparer de la mélancolie d’un autre temps. Être, n’est jamais trop tard.  Être, c’est peut-être essayer jusqu’au soir. Être c’est tout simplement ta main sur mon visage et mon visage qui t’aime mon amour. C’est peut-être le silence de cocon. Être, c’est prévoir de façon raisonnable les moments de peine de sa vie. C’est se souvenir sans pleurer. Être, c’est sans retenue. C’est s’irriguer de ton regard d’enfant. Être, ça n’est pas juste le premier cri. Être c’est un million de soupirs. Être, c’est ici maintenant. 

et me modifier. C'est facile.

Installations plastiques La Rochelle
Installations plastiques La Rochelle
Installations plastiques La Rochelle
Installations plastiques La Rochelle
Installations plastiques La Rochelle
Installations plastiques La Rochelle
Installations plastiques La Rochelle
Installations plastiques La Rochelle
Installations plastiques La Rochelle
Installations plastiques La Rochelle